We use cookies to improve your online experience. For information on the cookies we use and for details on how we process your personal information, please see our cookie policy . By continuing to use our website you consent to us using cookies.
NIIGATA Un voyage pittoresque, pour admirer les spectaculaires paysages urbains et la beauté de la nature
  • TOKYO
  • NIIGATA

Thèmes des itinéraires touristiques présentés

MYSTICAL VISTAS

Voyageurs

  • Traveled : July 2019 Lo Hang Wai Henry
    Blogueur
    Pays de résidence Hong-kong
  • Traveled : July 2019 Gifty
    Journaliste voyage
    Pays de résidence Tokyo
    Pays de naissance: Hong-kong

Montez jusqu'à la terrasse d'observation et la galerie de la tour TOKYO SKYTREE, la plus haute tour de télécommunication du monde, pour une vue époustouflante surplombant la ville de Tokyo. Votre destination suivante vous emménera dans les pittoresques ruines de la mine d'or de Sado dans la préfecture de Niigata. Mémorial à l'ingéniosité des générations passées, ce site historique, niché dans un cadre naturel sans pareil, est unique en son genre.

Aéroport international de Hong Kong

JAL Rechercher les itinéraires depuis votre pays

  • Lo Hang Wai Henry

    Vol international JAL : Le vol était à l’heure et les sièges étaient confortables.
    J’ai pu regarder trois films pendant le vol et à peu près tous étaient sous-titrés en chinois.
    Le repas était bon et je disposais à la fois d’une prise USB ainsi que d’une prise de courant.
    Le vol offrait également un service de WIFI payant.

Aéroport international de Tokyo-Hanedamore

Aéroport international de Tokyo-Haneda

La porte du ciel de Tokyo. Au sein des terminaux sont présents de nombreux commerces de toutes sortes, et la terrasse panoramique située sur le toit permet notamment d'embrasser du regard la baie de Tokyo, permettant à tous les visiteurs, même ceux ne voyageant pas à partir de l'aéroport, d'en profiter.

Métropole de Tokyo

Premier jour

TOKYO

TOKYO SKYTREEmore

Visites recommandées

TOKYO SKYTREE

La tour Tokyo Skytree est, avec ses 634 mètres, le tour la plus haute du monde. Elle est inscrite au Livre Guinness des records. Du haut de la plate-forme d’observation située à 350 mètres du sol, les visiteurs ont une vue à 360 degrés sur la région du Kanto, et peuvent même apercevoir le mont Fuji les jours de beau temps. Un autre couloir d’observation est aussi accessible à 450 mètres pour avoir une vue, toujours à 360 degrés, encore plus vaste sur le Kanto. La tour est illuminée de nuit alternativement un jour en bleu pâle "Iki" et le jour suivant en bleu-violet "Miyabi". Des illuminations spéciales sont aussi réalisées à chaque saison. Au pied de la tour, les touristes pourront trouver de nombreuses installations, notamment la galerie marchande Tokyo Solamachi contenant plus de 300 boutiques et restaurants de toutes sortes, un planétarium et un aquarium. Cette tour est la nouvelle fierté et le nouveau symbole de Tokyo.

  • Lo Hang Wai Henry

    Déjeuner au Tempura Shinjuku Tsunahachi : Le tempura était délicieux et était composé de plusieurs types de beignets.
    Le restaurant étant situé à l’intérieur de la tour Tokyo Skytree, il est idéal pour les touristes projetant de visiter la tour.

    Tokyo Skytree : J’adore aller à la tour Tokyo Skytree qui est le bâtiment symbolique de Tokyo.
    J’aime prendre en photo les rues de Tokyo avec la tour en arrière-plan.
    J’aime aussi la vue à 360° sur Tokyo visible depuis la plate-forme d’observation.
    Le dernier étage permet aux touristes non seulement d’admirer la vue sur Tokyo, mais également de faire leurs courses dans son centre commercial qui propose notamment des souvenirs originaux de la tour Tokyo Skytree.
    La tour comporte également un étage de restaurants et propose également diverses activités.

  • Gifty

    Déjeuner au Tempura Shinjuku Tsunahachi : Le restaurant était très confortable. J’ai pu y déjeuner à mon aise, car le midi en semaine, le restaurant n’est pas bondé. Outre les tables à deux places, le restaurant comporte des places au comptoir d’où l’on peut voir les cuisiniers frire les beignets de tempura. J’espère pouvoir en profiter lors de mon prochain séjour !

    Tokyo Skytree : Mesurant 634 m de haut, la tour Tokyo Skytree est l'un des principaux points de repère de la capitale. Y monter vous permettra de contempler une large vue sur Tokyo. Le temps n’était pas très beau lorsque je m’y suis rendue, mais par beau temps, on peut voir le mont Fuji. J’espère donc prendre ma revanche une prochaine fois. Des manifestations spéciales sont régulièrement organisées sur la plate-forme d’observation, et ce jour-là avait lieu une exposition Hello Kitty. C’était tellement mignon que je n’ai pu m’empêcher de prendre des tas de photos !

Train (JR)
20 minutes

VR Ninja Dojo more

VR Ninja Dojo

Le VR Ninja Dojo représente une expérience unique pour tous de s'entrainer comme un ninja et de mettre à l'épreuve ses nouvelles compétences. Les joueurs s'habillent en ninja puis sont guidés par un maitre ninja afin d'apprendre diverses techniques de combat, telles que le maniement du sabre, des shuriken (étoiles de ninja) et au ninjutsu (arts mystiques des ninja).

  • Lo Hang Wai Henry

    VR Ninja Dojo : Voilà une activité particulièrement amusante. N’ayant pas l’occasion de revêtir un costume de ninja tous les jours, j’ai trouvé cette expérience vraiment unique.
    Elle permet de s’entraîner comme un ninja sous la direction d’« instructeurs » parlant anglais et est donc destinée aux touristes. Les instructeurs sont très doués pour amuser les participants et leur faire passer un bon moment.
    Une séance de jeu en réalité virtuelle très amusante est également proposée et j’ai été très satisfait. J’aurais néanmoins voulu un peu plus de temps pour m’habituer à la partie jeu.

  • Gifty

    VR Ninja Dojo : À la vue de la décoration du dojo et des instructeurs, on est immédiatement aspiré dans le monde des « ninjas ». La décoration est dans le plus pur style japonais traditionnel. Divers accessoires et costumes de ninja sont disponibles et permettent ainsi de prendre une grande quantité de photos à poster sur Instagram. Une fois que l’initiation commence, les « maîtres ninja » mettent tout de suite l’ambiance. Au début, j’étais un peu timide, mais j’ai ensuite pu me lâcher et passer un très bon moment.

A pied
10 minutes à pied

Découvrir les izakaya (bistro japonais) à Kandamore

Découvrir les izakaya (bistro japonais) à Kanda

Le quartier de Kanda-Jimbocho, qui a vu naître l’université de Tokyo, est aujourd’hui très populaire parmi les étudiants, notamment ceux de l’université Meiji. Le quartier bénéficie d'une atmosphère détendue, parfaite pour une agréable promenade. Il est également connu pour ses nombreuses librairies et bouquinistes. S'y trouvent également des attractions touristiques telles que le temple Yushima Seido, à l'origine dédié à Confucius. Pendant la balade, la dégustation d'un curry dans l'un des multiples restaurants bon marché ou de nouilles soba, dans l'un des célèbres établissements proposant ces nouilles japonaises. Proche de la gare de Tokyo, d'Uneo, Ochanomizu et Akihabara, le quartier de Kanda-Jimbocho est idéalment situé pour une visite des environs.

  • Lo Hang Wai Henry

    Découverte d’un izakaya (bistro japonais) au Wamiwashu Kokori : Il s’agit d’un petit restaurant situé dans une ruelle, mais il nous a servi de nombreux plats. La pièce située à l’étage où j’ai été installé n’était pas très spacieuse, mais idéale pour une ambiance de fête. Le service était très satisfaisant et agréable.

  • Gifty

    Découverte d’un izakaya (bistro japonais) au Wamiwashu Kokori : Si l’extérieur du restaurant est un peu rétro, l’intérieur, lui, est étonnamment moderne ! L’assortiment de sashimi comportait cinq types de poissons, dont certains assez rares. Tout était frais et délicieux. Les divers petits plats suivants de cuisine occidentale et japonaise étaient parfaits pour s’accorder avec de l’alcool. Le cha-zuke à la dorade final qui est une spécialité de l’établissement, réchauffe et revigore l’estomac. Mais je dois avouer que celui-ci était déjà bien rempli ! (rires)

Métropole de Tokyo

Deuxième jour

HOKURIKU(NIIGATA)

Gare de Tokyomore

Gare de Tokyo

Le bâtiment en briques rouges Marunouchi, très apprécié depuis longtemps comme le visage de la gare fr Tokyo, a fini d'être restauré en octobre 2012 et a ainsi retrouvé son aspect d'origine. Les visiteurs peuvent désormais ressentir les 100 ans d'histoire du bâtiment et son atmosphère unique. A l'occasion de la réouverture du bâtiment Marunouchi, le Tokyo Station Hotel et la Tokyo Station Gallery ont également rouverts leurs portes. L'hôtel Tokyo Station est le seul hôtel au Japon qui soit aménagé dans un bâtiment désigné Bien culturel important. Il a été conçu dans un style raffiné inspiré de l'architecture classique européenne et s'accorde parfaitement avec le magnifique extérieur du bâtiment Marunouchi.

JR Joetsu Shinkansen

  • Lo Hang Wai Henry

    Shinkansen (Gare de Tokyo→Niigata) : Il s’agit d’un moyen de transport extrêmement rapide. Le trajet nécessite au minimum 1 h 30.
    Le Shinkansen est toujours confortable et n’est jamais en retard.

  • Gifty

    Shinkansen (Gare de Tokyo→Niigata) : La gare de Tokyo est très vaste, accueille de nombreux usagers et donne accès à de nombreuses lignes, cependant les panneaux indicateurs sont faciles à comprendre et même les voyageurs qui l’empruntent pour la première fois arriveront à prendre le Shinkansen. Les lignes Shinkansen étant assez fréquentées en matinée, il est conseillé de réserver sa place pour voyager en toute sérénité ! Normalement, le Shinkansen met environ 1 h 30 pour arriver à Niigata, ce qui est vraiment plus rapide que je ne pensais !

Gare de Niigatamore

Gare de Niigata

Véritable aiguillage du trafic à Niigata, la gare de Niigata abrite, en plus du complexe commercial de la gare CoCoLo, le Ponshukan, parc d'attraction du saké, ainsi que de nombreuses boutiques où vous pourrez faire du shopping ou vous restaurer.

Train (JR)
107 minutes

Bus
15 minutes

Bateau
65 minutes

Bus
70 minutes

  • Lo Hang Wai Henry

    Déjeuner au Shimafumi : C’est un excellent restaurant. Situé en bord de mer, il permet d’avoir une vue superbe sur la mer.
    Il est possible de s’asseoir en terrasse avec vue sur la mer, ou en salle.
    Le repas était vraiment délicieux.

    Senkakuwan Ageshima Yuen : Ce jardin de plaisance est baigné d’un air frais très agréable et la mer est si limpide que l’on peut en distinguer le fond.
    Des tours en bateau à coque transparente permettent d’admirer la beauté des fonds marins.
    J’ai passé une bonne partie de mon temps à donner de la nourriture aux mouettes, mais j’ai quand même réussi à prendre beaucoup de photos amusantes.

  • Gifty

    Déjeuner au Shimafumi : Le principal intérêt de l’île de Sado est qu’elle permet d’avoir une vue imprenable sur l’océan dans toutes les directions. Le café Shimafumi offre ainsi une vue sur la mer. J’ai pu ainsi admirer la mer dans le jardin situé à l’extérieur de l’établissement ! Quant à l’intérieur, il est tout en bois, ce qui lui donne une atmosphère très « artistique ». Les plats proposés étaient principalement confectionnés avec des produits locaux, témoignant ainsi d’une grande prévenance et d’un souci de la rigueur certain.

Mine d'or de Sado Kinzan more

Visites recommandées

Mine d'or de Sado Kinzan

Découvrez l'histoire du Japon grâce à une visite de la mine d'or de Sado Kinzan, site candidat à l'inscription sur la liste du patrimoine mondial. Pendant 400 ans, la mine d'or de Sado Kinzan a été la plus grande minde d'or et d'argent du Japon. Symbole de la mine, « Doyu no Warito » est une magnifique crevasse en forme de V qui divise la montagne en deux en son centre. Les visiteurs peuvent également voir les nombreux vestiges de galeries de la mine sur les murs. Après avoir parcouru les galeries de la mine utilisées dans le passé, les visiteurs pourront par eux-mêmes vérifier le poids d'un vrai lingot d'or.

  • Lo Hang Wai Henry

    La mine d’or de Sado Kinzan : La mine d’or de Sado Kinzan a été exploitée pendant 300 ans par le gouvernement shogunal d’Edo pour en extraire de l’or et de l’argent et alimenter les caisses de l’État. L’île de Sado est parfois elle-même appelée « la mine d’or de Sado Kinzan », ce qui démontre l’importance de la mine dans le patrimoine local.
    Les galeries de la mine comportent des mannequins représentant le travail quotidien des mineurs.
    La température moyenne dans les galeries est d’environ 12 °C, ce qui permet de visiter agréablement ce site touristique très fréquenté, même en été.

    Dîner (« assortiment de poisson cru » x « ormeaux grillés » x « riz Koshihikari cultivé à Sado avec de la dorade »): La vue sur le coucher de soleil à travers la fenêtre pendant le repas était tout à fait romantique. L’ensemble du dîner était délicieux.
    La salle à manger du restaurant offre une vue imprenable sur la mer du Japon et sur l’île de Sado.
    J’ai été étonné par la taille des crabes servis au dîner. C’était vraiment délicieux.

  • Gifty

    La mine d’or de Sado Kinzan : Je savais déjà avant de venir à Sado, que sa mine d’or était très célèbre. La visite de la galerie « Sodayu » m’a permis de découvrir la patience et les efforts incroyables déployés à l’époque pour extraire l’or, sans électricité, ni technologie avancée, ni outillage efficace ! J’ai également été particulièrement surprise de découvrir lors de la visite de « Doyu no Warito » les capacités incroyables des hommes du passé qui ont découpé à la force de leurs mains le sommet de la montagne !

    Dîner (« assortiment de poisson cru » x « ormeaux grillés » x « riz Koshihikari cultivé à Sado avec de la dorade ») : L’hôtel étant situé en bord de mer, on a une vue superbe sur l’océan depuis le jardin, le restaurant ainsi que depuis les chambres. Moi qui adore manger, je me suis régalée avec les énormes ormeaux et les crabes des neiges servis pour le dîner ! Les produits servis sont pêchés et débarqués le jour même à Sado, pas étonnant donc qu’ils soient si frais et si bons ! Le menu comportait une grande variété de plats tels que sashimi, riz à la dorade, fruits de mer, poissons, à tel point que j’ai failli ne pas pouvoir avaler le dessert ! (rires)

Troisième jour

Bus
100 minutes

Taraibune (bateau-cuve)more

Taraibune (bateau-cuve)

On peut apercevoir des taraibune dans le film Le Voyage de Chihiro du Studio Ghibli. À l'origine conçus pour la pêche par des ama, les pêcheuses sous-marine japonaises, on raconte que cette embarcation est le fruit d'améliorations apportées à un baquet de toilette pour obtenir le bateau-cuve employé aujourd'hui. Les visiteurs pourront vivre une expérience unique sur les eaux cristallines de Sado.

  • Lo Hang Wai Henry

    Taraibune (bateau-cuve) : Les activités de découverte organisées à Sado sont en train de devenir très populaires auprès des touristes venus de Hong-kong.
    Les taraibune qui sont des barques en bois rondes utilisées traditionnellement pour la pêche aux ormeaux ou à la pieuvre principalement dans l’île de Sado.
    J’ai donc fait une petite excursion très agréable, assis dans un taraibune dirigé avec un bâton par une monitrice.
    Celle-ci m’a passé une rame en bois pour me confier la direction de la barque pendant un moment.

    Centre de taiko de l'île de Sado (Tatakokan) : J’ai fait une expérience très agréable et j’adore l’architecture de ce bâtiment. Il dispose d’un large espace ouvert éclairé par la lumière naturelle.
    Ce fut une expérience unique, lors de laquelle j’ai pu essayer divers types de tambours dont la fabrication m’a été expliquée par le personnel.
    Pratiquer un peu le taiko m’a permis de passer un bon moment et de me relaxer. C’est assez physique et permet de se libérer de ses tensions.
    J’ai trouvé que les joueuses de taiko, toujours souriantes, étaient charmantes et pleines de vie.

    Déjeuner au Yushokudo : J’adore ce café et j’ai pris de nombreuses photos de ses décorations intérieures.
    Ce type de restaurant est très populaire auprès des Hongkongais. Sa décoration, son architecture ancienne en bois ainsi que les meubles anciens disposés çà et là étaient très chics.
    J’ai commandé un ragoût de bœuf à la russe. C’était délicieux.

  • Gifty

    Taraibune : Les taraibune sont des barques qui ont été inspirées des baquets en bois utilisés pour se laver dont ils tirent leur forme ronde. Lorsque la mer est calme, ces barques sont semble-t-il, confortables, mais le jour où je m’y suis essayée, les vagues étaient relativement importantes et j’ai été un peu secouée. La monitrice qui m’accompagnait était à peu près du même âge que moi, cependant, j’ai été impressionnée par son expérience et son habileté qui m’ont permis de ne pas attraper le mal de mer ! (rires)

    Centre de taiko de l'île de Sado (Tatakokan) : Ce qui m’a le plus frappé au Centre de taiko de l'île de Sado, c'est que l’intérieur du bâtiment est entièrement en bois. La salle où se déroulait la séance comportait de larges fenêtres qui donnaient vues sur la verdure et laissaient entrer la lumière du soleil. La représentation de taiko exécutée par les moniteurs du centre, entourée par la nature, m’a profondément émue !

    Déjeuner au Yushokudo : La rénovation de maisons anciennes pour en faire des restaurants ou des boutiques est devenue fréquente ces dernières années. Le restaurant « Yushokudo » en est un bon exemple. L’intérieur de l’établissement est meublé avec diverses antiquités, qui même pour une novice comme moi, lui donnent une atmosphère raffinée. J’ai commandé du riz au curry, et la personne qui m’accompagnait un plat de spaghettis aux fruits de mer volumineux qui m’a fait envie ! J’espère bien y goûter à ma prochaine visite !

Bus
130 minutes

Bateau
65 minutes

  • Lo Hang Wai Henry

    Musée de la culture du nord : J’ai trouvé que ce musée avait une atmosphère véritablement historique et artistique et j’ai été agréablement surpris pas la beauté de son jardin.
    J’ai également été surpris par l’étendue du musée et ravi par sa décoration intérieure.
    Mais par dessus tout, j’ai adoré la vue offerte par son jardin et j’aurais aimé y rester un peu plus longtemps.

    Dîner (barbecue au Mizbering) : J’ai pu déguster un barbecue au Mizbering au bord de l’eau. Ça a été une expérience formidable.
    On a une vue formidable du coucher du soleil sur le fleuve Shinano-gawa dans un environnement splendide et à une température agréable. J’ai pu déguster un dîner savoureux en utilisant des ustensiles de camping professionnels de la marque Snow Peak.
    C’est un site idéal pour passer un moment romantique entre amoureux, ou faire la fête avec un petit groupe d’amis.
    Si j’habitais à Niigata, je viendrais ici tous les soirs au bord de l’eau pour m’asseoir, boire un verre et me relaxer.

  • Gifty

    Musée de la culture du nord : Le musée est très vaste et la découverte des objets exposés tout en écoutant les explications a éveillé mon intérêt pour la vie japonaise d’autrefois. Déambuler dans le musée et visiter le joli jardin m’a permis de passer tranquillement la journée. Mais c’est la découverte de l’existence d’une pierre dégageant du ki (énergie spirituelle) qui m’a le plus intéressé. Je ne saurais l’expliquer, mais en passant à proximité de cette pierre, j’ai ressenti soudainement mon corps se remplir d’énergie !

    Dîner (barbecue au Mizbering) : De tout le programme du voyage, c’est le dîner qui m’a le plus fait impression ! La vue du ciel se teintant progressivement en rose et des gens allongés dans l’herbe et la brise rafraîchissante créaient une atmosphère romantique digne d’une série télévisée japonaise ! Les produits fournis pour le barbecue n’étaient pas en quantité particulièrement importante, mais leur qualité était irréprochable et ils étaient très savoureux. À Hong-kong, on fait généralement des barbecues dans les parcs, mais jamais au bord d’une rivière comme c’était le cas ici, ce qui m’a rendue jalouse des habitants de Niigata qui ont cette chance.

Quatrième jour

Taxi
10 minutes

  • Lo Hang Wai Henry

    Déjeuner au Marui : Les sushis étaient délicieux. Il doit s’agir d’un des restaurants de sushi les plus renommés et populaires de Niigata, car il était complet.
    Pensez à réserver avant de vous y rendre. Il faut attendre un peu avant d’être servi, je recommanderais donc de prévoir assez de temps si vous vous y rendez.

  • Gifty

    La plate-forme d’observation de Toki Messe : Prendre de l’altitude permet de découvrir une ville sous un nouvel angle. La plate-forme d’observation de Toki Messe, située au 31e niveau ne fait pas exception à cette règle. En y montant, je me suis rendu compte que les lieux que j’avais visités les jours précédents étaient très éloignés et que Niigata était vraiment proche de la mer du Japon. Mais le plus important est que l’entrée de cette plate-forme est gratuite ! Je reviendrais certainement ici à mon prochain voyage à Niigata !

    Aquarium de la ville de Niigata, Marinepia Nihon Kaï : J’adore les aquariums et la vue des animaux nageant tranquillement dans l’eau m’a vraiment relaxée ! J’ai été surprise d’apprendre toutes les précautions prises pour que les alevins ou les crevettes élevées ne risquent pas d’être aspirés dans les conduites du système de circulation de l’eau. L’aquarium expose également des loutres dont le comportement est si adorable que j’ai passé mon temps à les regarder !

    Déjeuner au Marui : Il ne fait aucun doute que ce restaurant de sushi est très populaire auprès des habitants de Niigata, car à midi, il était plein ! Les menus proposés comportent des plats présentés dans des bols, du sashimi, des beignets de tempura, ou des sushis qui sont tous confectionnés une fois la commande passée. Les plats étant très copieux, le déjeuner est vraiment peu onéreux ! Le service est également très sympathique et c’est un restaurant japonais que je recommanderais !

Séance photo Gotokuya Jube (style Geisha)more

Séance photo Gotokuya Jube (style Geisha)

N'êtes vous pas tentée de devenir une "Geisha" (courtisane) telles qu'on en voit dans les estampes ukiyo-e ? Le studio Gotokuya Jube vous permet d'enfiler un superbe kimono traditionnel japonais, et d'arranger vos cheveux de la manière la plus pimpante pour exprimer la quintescence de la beauté féminine. Une séance photo dans ce studio au décor exotique vous permettra de conserver un souvenir unique et palpitant de votre voyage à Niigata.

  • Lo Hang Wai Henry

    Gotokuya Jube : Ne pratiquant pas habituellement le cosplay, j’étais un peu mal à l’aise.
    Le maquillage était particulièrement technique et accordait une importance particulière aux détails, et les costumes étaient vraiment bien faits.
    Le photographe a été très gentil de m’aider à prendre des poses. Vous recevrez trois photos haute définition à la fin de la séance.

  • Gifty

    Gotokuya Jube : Le déguisement en courtisane de l’époque d’Edo (oiran) était particulièrement long, car il a fallu plus d’une heure rien que pour le maquillage. Contrairement aux studios photo de Kyoto ou d’Asakusa, le personnel de « Gotokuya Jube » adapte le maquillage et la coiffure pour s’accorder au mieux à la forme et à la configuration du visage des clients. Je fus ainsi surprise de me découvrir sous les traits d’une personne complètement différente (rires) sur les photos prises dans le studio photographique de l’établissement après m’être vêtue du kimono que j’avais choisi pour compléter mon déguisement. Mais c’est une expérience que je n’oublierais pas de toute ma vie et que vous ne regretterez pas si vous la tentez !

Bus
15 minutes

Genbi Shinkansen (exposition d'art, visite de la campagne et excursion ferroviaire avec un repas léger)more

Genbi Shinkansen (exposition d'art, visite de la campagne et excursion ferroviaire avec un repas léger)

Les visiteurs pourront goûter aux joies de l'art contemporain à bord de la galerie d'art la plus rapide au monde. En plus des oeuvres d'art contemporain créées par les artistes présentés dans chaque voiture, ce train embarque également un café dont la carte propose du café de Tsubame, une boisson populaire de Tsubame-Sanjo, et des desserts confectionnés avec des ingrédients locaux soigneusement sélectionnés sous le contrôle du chef Romi Igarashi de la maison romi-unie. Les visiteurs pourront découvrir par les fenêtres du train une grande diversité de panoramas tout au long du trajet.

  • Lo Hang Wai Henry

    Genbi Shinkansen : Il s’agit d’un train décoré artistiquement. Il circule entre la gare de Niigata et la gare d'Echigo-Yusawa uniquement les jours fériés.
    J’adore visiter les sites touristiques ayant un rapport avec l’art. J’ai donc été particulièrement ému de découvrir ce train « artisitique ».
    C’est en quelque sorte un musée d’art mobile où les passagers peuvent se relaxer en admirant des œuvres d’art.
    L’espace des sièges non réservés du Genbi Shinkansen est très spacieux et très confortable.
    S’agissant d’un train touristique, il permet d’admirer des paysages superbes, que je n’ai cependant malheureusement pas pu voir, tellement j’étais absorbé par la contemplation les œuvres d’art exposées à l’intérieur.

  • Gifty

    Musée du saké Ponshu-kan : Cet établissement propose des dégustations de saké en utilisant un distributeur automatique de ticket qui permet de choisir le saké que l’on désire goûter sans se soucier du regard des autres. Il propose également à la vente de l’umeshu (saké à la prune) qui convient parfaitement aux novices en matière de saké tels que moi qui aime bien les boissons sucrées !

    Genbi Shinkansen : Le Genbi Shinkansen expose dans ses voitures les œuvres de divers artistes et permet ainsi de se familiariser avec l’art ! Passer une trentaine de minutes à circuler tranquillement de la voiture de tête à celle de queue pour admirer les œuvres, puis terminer par la dégustation d’un café et d’un dessert dans le café de la voiture de queue permettra de s’occuper idéalement avant d’arriver à destination ! Comparés aux places réservées, les sofas sont plus confortables et les voitures ont une atmosphère relaxante différente des voitures des trains ordinaires, ce qui permet de vivre une expérience inoubliable !

A pied
1 minute à pied

Gare d'Echigo-Yuzawamore

Gare d'Echigo-Yuzawa

Le centre commercial CoCoLo Yuzawa Gangi-dori a ouvert ses portes en décembre 2009.
Avec son atmosphère rétro, Gangi-dori offre la reproduction d'une allée couverte du début de l'ère Showa (1926-1989), dans laquelle les bâtiments sont dotés d'un avant-toit de bois appelé "gangi", et propose une riche sélection de produits locaux et de sucreries, à commencer par les fameux "sasa-dango" de Niigata.
Ce centre commercial situé à l'intérieur de la gare dispose encore de nombreux atouts, comme la ruelle Tabearuki-yokocho, où bars et restaurants locaux se suivent, le centre d'information touristique (Visitor Center) qui abrite notamment un office de tourisme et un centre de location de voiture, ou encore le Ponshukan, une échoppe proposant une vaste sélection de sakés.

JR Shinkansen Joetsu

Gare de Tokyo

  • Lo Hang Wai Henry

    Ce voyage était extrêmement bien organisé. Je suis resté une nuit aux alentours de la gare de Tokyo pour ensuite passer 3 jours à Niigata.
    Je pense que c’est un voyage parfait pour les touristes désireux de séjourner dans les deux villes.
    La gare de Tokyo permettant directement d’accéder aux trains de la ligne JR Shinkansen, il est possible de se promener dans ses environs. La tour Tokyo Skytree, le VR Ninja Dojo et le temple Senso-ji vous permettront de découvrir la culture, de vivre des aventures, de faire du shopping et du tourisme, ce sont des lieux à ne pas manquer quand vous voyagez.
    La dernière fois que je me suis rendu à Niigata, c’était en hiver. Ce voyage m’a donc permis de découvrir un nouvel aspect de Niigata.
    Dans son ensemble, ce voyage à Niigata conviendra parfaitement aux voyageurs désireux de faire diverses expériences, de faire des découvertes artistiques, culturelles et historiques, de pratiquer des activités divertissantes et de manger de la bonne cuisine.

  • Gifty

    La vue sur la mer sur l’île de Sado, et les produits de la mer frais étaient vraiment formidables. Ce voyage est idéal pour permettre aux personnes souhaitant rompre avec le rythme effréné de la vie en zone urbaine pour passer des vacances plaisantes et agréables. Niigata est vraiment formidable, plus que je ne me l’imaginais. C’est donc un endroit que je recommanderais et que j’aimerais visiter de nouveau. En ce qui concerne Tokyo, c’est une ville très commode, car elle permet d’avoir accès à un réseau de transport vers l’ensemble des régions du Japon. Prendre le Shinkansen à partir de la gare de Tokyo permet de rejoindre Niigata en environ 1 h 30 au plus court. Je recommande ce voyage, car il vous permettra de visiter les deux sites touristiques que sont « Tokyo » et « Niigata » pendant votre séjour !

Suggestions des voyageurs

Les sites sont bien organisés. C’est la deuxième fois que je visite Niigata, j’ai donc pu en découvrir de nouveaux aspects. Ainsi, j’ai pu aller au bord de la mer, monter dans des barques taraibune, aller dans des cafés chics, visiter des sites historiques et même faire une expérience très amusante (cosplay). Tokyo qui offre toujours de nouvelles découvertes constitue le portail d’entrée idéal pour les voyageurs en provenance de Hong-kong pour se rendre à Niigata. Passer 1 ou 2 jours à Tokyo pour découvrir de nouveaux sites constituera une excellente option avant ou après votre voyage à Niigata.

Lo Hang Wai Henry
Blogueur
Pays de résidence Hong-kong
  • Loisirs

    Voyage, photo

  • Nombre de voyages au Japon

    Plus de 30 voyages

Suggestions des voyageurs

Tokyo est une ville moderne, pleine de couleurs où l’on trouve de nombreux endroits où manger, boire et se divertir, et dont il est impossible de se lasser ! Les moyens de transport de la ville sont très pratiques et Tokyo constitue un portail d’entrée très commode vers toutes les régions du Japon. Après m’être rendue à la tour Tokyo Skytree, le symbole de Tokyo, puis avoir visité le temple Senso-ji qui symbolise les anciens quartiers de la ville, je me suis rendue à Niigata. Pour de nombreuses personnes, Niigata rime avec ski, pourtant, la préfecture regorge d’endroits qui valent la peine d’être visités en été. Niigata dispose de nombreux moyens de transport, centres commerciaux, cafés, etc., mais aussi de verdure et la vue sur le fleuve Shinano-gawa vous fera oublier le stress de votre vie quotidienne !

Gifty
Journaliste voyage
Pays de résidence Tokyo
Pays de naissance: Hong-kong
  • Loisirs

    Voyages, photo, gastronomie

  • Durée du séjour à Tokyo

    4 ans

Différents itinéraires pour la même zone

Partagez cette page !

Moyens de transport recommandés

Itinéraires touristiques recommandés

Autres itinéraires passionnants

Back to Top

COPYRIGHT © HOKURIKU & TOKYO ALL RIGHTS RESERVED.